Outlanders : la révélation

Il y a quelques mois, la Zone 3 d’Hytale a été révélée et présentée ici-même. Ce soir, aux côtés de deux autres articles, arrive la présentation du peuple mystérieux qu’est celui des Outlanders.

Pour rappel, une atmosphère froide, bleutée, règne autour de la Zone 3 du jeu. Parmi les animaux qui y vivront, des chèvres, ours, pic-verts et yétis. Le relief ? Pas très accueillant, entre les montagnes pointues, les rivières sinueuses et les grottes gelées. Mais, la menace principale de cette zone, ce sera le peuple des Outlanders. Nous en avions eu un rapide aperçu dans les articles précédents, mais jamais aussi détaillé. Vous souvenez-vous du géant aux yeux verts que l’on peut apercevoir dans le trailer ? Il s’agit bel et bien d’un Outlander.

Alors, qui sont-ils ? D’abord, il s’agira comme on s’en doutait d’une faction hostile. Si vous espériez vous faire des amis, c’est raté. Ils sont installés dans la Zone 3 et sont très protecteurs vis-à-vis de leur territoire. Cependant, nous n’aurons pas plus de détails sur les raisons qui les poussent à être ce qu’ils sont, ni sur les sinistres aspects de leur culture. Ces détails, nous les trouverons nous-même au fil de notre aventure.

 

Guerrier Outlander affrontant un loup

Confrontés en permanence à l’impitoyable mère nature, les Outlanders ont développé un pragmatisme frisant l’incapacité à ressentir les sentiments, leur instinct de survie les ayant transformé en des êtres froids. Cette froideur, ils l’expriment par le port perpétuel de leur masque de bois.

Les Outlanders sont isolationnistes et solitaires par nature. Les chefs de clans seront souvent trouvés à organiser les patrouilles autour des murs et tours de garde de leurs colonies. Parfois, on peut y trouver des feux de camp ou des aires communautaires. Mais, ces instants de chaleur sont rares, et ne permettent pas d’oublier leur intolérance à l’égard des étrangers.

Plusieurs « classes » d’Outlanders parcourront le monde, à commencer sans surprise par les archers.  Que ce soit pour chasser ou garder les alentours de leur base, ils sont des experts des embuscades et de redoutables tireurs.

Au-delà de la patrouille ou de la chasse, ils se rendront dans des lieux de rituels, des ruines de champs de bataille, et autres endroits bien obscurs.

Ne voulant pas trop s’avancer sur leur histoire et leurs croyances, les studios se tiendront à nous expliquer qu’ils sont très différents des autres civilisations humaines dans leur vision du monde. Leur histoire est dite intimement liée à celle de la Zone 3, et ont pu y développer des formes de magie noire plus puissantes que n’importe où ailleurs.

Les éléments liés à leur culture peuvent être retrouvés ancrés dans les camps d’Outlanders. Les motifs mystiques que l’on peut observer sur leurs habitations, et même sur leurs corps, sont les témoins de leur profond dévouement à leur forme d’ésotérisme.

La nuit, leurs feux de camps tournent à la couleur verte, faute aux rituels qu’ils y pratiquent.

Les rites, que les Outlanders tiennent absolument à protéger, prennent place dans des campements très défendus, ou dans des endroits cachés. Il est dit qu’ils ont obtenu un niveau de maîtrise sur la mort elle-même, ce pouvoir venant des eaux de la nature. Leur pouvoir magique est quoi qu’il en soit principalement manié par les prêtres des Outlanders.

Prêtre Outlander

Les prêtres se servent de cette magie aquatique pour défendre leur peuple, et constituent les figures dominantes de la civilisation Outlander. Ils sont profondément connectés à la magie ancienne, ce qui fait d’eux des ennemis puissants.

Mais, il y a plus puissant… vous vous rappelez ?

C’est tout ce que nous savons pour l’instant sur les Outlanders. C’est déjà beaucoup, en particulier pour un peuple aussi mystérieux. J’ai personnellement hâte de découvrir les secrets qu’ils tentent à tout prix de cacher !

KindleTune

Lycéen de terminale scientifique, passionné de technologie et de jeux vidéo.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *